Maître LEPOLARD a rejoint DELTA HUISSIER pour l’étude de BEAUVAIS. Nous l’avons rencontré à cette occasion.

M° LEPOLARD, vous venez d’être nommée huissier de Justice au sein de l’étude DELTA HUISSIER BEAUVAIS, pouvez-vous nous rappeler votre parcours ?

Après avoir obtenu un Master 2 spécialisé en droit du financement et du recouvrement j’ai rejoint, en 2013, l’Etude d’Huissiers de Justice de Soissons, dans l’Aisne, d’abord en qualité de stagiaire puis j’ai évolué en tant que clerc habilité aux constats en 2015.

En 2017 j’ai quitté Soissons pour devenir Huissier de Justice salarié à Pont Sainte Maxence, dans l’Oise.  Et enfin, en 2022, je suis devenue Huissier de Justice associé chez DELTA HUISSIER, à BEAUVAIS.

Maître LEPOLARD

Vous êtes donc huissier depuis quelques années. Quels sont les aspects de cette profession qui vous enthousiasment le plus ?

Comme la plupart de mes confrères, c’est la perspective d’un travail de terrain qui m’a amenée à embrasser cette profession. Nous sommes des juristes de proximité, au contact direct du justiciable et amenés à trouver des solutions, souvent dans l’urgence, à des situations parfois rocambolesques. En outre nous exerçons des missions très variées, de sorte que l’Huissier de Justice ne s’ennuie jamais.

 

Quelle est la place des femmes dans la profession d’huissier aujourd’hui ?

Bien qu’encore minoritaires aujourd’hui, les femmes sont de plus en plus présentes au sein de la profession d’Huissier de Justice. C’est une bonne chose. Je pense que nous participons à donner une image plus moderne à notre profession.

 

Une procédure vous intéresse-t-elle plus que les autres et dont vous seriez devenue spécialiste ?

D’une manière générale, toutes les missions qui me sont confiées m’intéressent. Cependant, je dois reconnaitre un attrait particulier pour le contentieux locatif et le constat.

Le premier parce qu’il suppose une capacité d’analyse immédiate d’une situation donnée. Par exemple, il est de notoriété publique que la procédure d’expulsion est souvent enfermée dans des délais plus longs que d’autres procédures. Savoir donner, dès le départ, la bonne orientation au dossier qui nous est confié peut permettre de faire gagner un temps précieux au client. A titre personnel, je trouve cette recherche d’optimisation des processus particulièrement stimulante.

Quant au constat, il nous permet de développer une expertise dans des domaines autres que juridiques et nous offre parfois la possibilité de pénétrer des lieux insolites ou à l’accès réservé.

 

Maître LEPOLARD, vous êtes native de l’Oise et vous y vivez toujours. Etes-vous satisfaite de pouvoir y exercer comme huissier à Beauvais ?

Effectivement, je suis née à Senlis puis j’ai grandi dans le pays de Valois. Après avoir effectué mes études à Lille et Bordeaux il me tenait à cœur de revenir dans mon département, auquel je suis particulièrement attachée. L’Oise est un département riche en histoire et qui a le privilège de jouir d’un très beau patrimoine naturel. C’est un territoire que je connais bien et je suis heureuse d’avoir eu l’opportunité de m’y installer pour y exercer.

Vous avez rejoint DELTA HUISSIER, quelle valeur de cette entreprise vous a poussé à la rejoindre ?

DELTA HUISSIER est un groupement multi-offices en plein développement avec un fort esprit d’équipe. Des personnalités variées échangent, proposent et collaborent dans un but unique ; s’améliorer toujours davantage. C’est cette envie de progresser ensemble qui m’a d’emblée séduite. Nommée depuis près d’un mois, je suis ravie de faire partie de cette aventure et suis pleinement épanouie dans mes nouvelles fonctions.

Publié par par Huissiers de Justice à Compiègnedans Divers, événement, Huissier de Justice, le .